wieviorka-970-570
Grand entretien
23/02/2018

Michel Wieviorka : « Si on évacue le conflit, la violence extrême ressurgit »

Michel Wieviorka

La non-violence ne suppose pas un monde sans conflits, selon le sociologue Michel Wieviorka. Pour lui, il faut réhabiliter les antagonismes et les inclure, si possible, dans le jeu politique. >

Utopistes et alors ?

Les transformations de notre temps (révolution technologique, crise écologique, accroissement des migrations), appellent une autre réponse que le seul repli nationaliste, ou la convocation de racines fantasmées. Le projet du Nouveau Magazine Littéraire, #NML, est le laboratoire d'une pensée optimiste, réaliste, cosmopolite et activiste !

idées

Grand entretien
23/02/2018

Michel Wieviorka : « Si on évacue le conflit, la violence extrême ressurgit »

Michel Wieviorka

La non-violence ne suppose pas un monde sans conflits, selon le sociologue Michel Wieviorka. Pour lui, il faut réhabiliter les antagonismes et les inclure, si possible, dans le jeu politique. >

Au cœur des partis fb3283f81821b971bddc8971ea26b
23/02/2018

Wauquiez : la stratégie du « bad guy » peut-elle fonctionner ?

Bruno Cautrès

Une semaine s’est passée depuis que les propos de Laurent Wauquiez, devant des étudiants de l’École de... >

Un monde en mouvement Ghouta ok
23/02/2018

Syrie : contre la résignation, pour un sursaut humanitaire !

Raphaël Pitti et Ziad Alissa

Nous, médecins humanitaires français, œuvrant pour la Syrie, ne pouvons tolérer plus longtemps la... >

Un nouveau contrat social dossier-rbii-1
23/02/2018

Revenu universel : pari gagnant ?

Pierre Natnaël Bussière

« Une étrange folie possède les classes ouvrières. Cette folie est l'amour du travail, la passion... >

Science et conscience raw
23/02/2018

Défendons la sociologie menacée ! 

Jean-Claude Kaufmann

Le monde académique reste solidement structuré autour de son principe de contrôle par les pairs, mais il... >

ils  ont  contribué

La confession

« Il a arraché le saroual qu'elle portait sous sa djellaba. Et puis, il a fait un geste de la main. Le même geste que celui qu'on fait aux hôtes pour les inviter à goûter au plat que l'on pose au milieu des convives. »

– Numéro 1, page 36 –

Conversation
Raphaël Glucksmann/Edgar Morin

« Reprenons notre bâton de pèlerin, essaimons, échouons, jusqu'à l'arrivée de l'improbable. »

– Numéro 1, page 61 –

Playlist
des utopies

« Un homme qui veut soudain voir du vert, comme Michel Houellebecq quand il a décidé de s'installer en Irlande. »

- Numéro 1, page 50 –

Paradise Papers
Les affaires continuent

« Nous sommes otages d'un système qui a réussi son entreprise de désensibilisation de masse. Nous avons peur du vide. »

– Numéro 1, page 46 –

Point de vue
Les grands moyens

« Les humains ont fini par comprendre que l'augmentation des taux de croissance est intimement corrélée à la dégradation de notre patrimoine naturel, de la qualité de notre air et de notre eau. »

- Numéro 1, page 48 –

Je suis une armée

« Elle voit les abysses d'Internet éventrés par les faisceaux des lampes torches, et sur le sable clair du fond ils sont une quinzaine à être débusqués par la même opération fédérale, une quinzaine de créatures des profondeurs comme elle. »

- Numéro 2, page 38 –

Conversation
Raphaël Glucksmann/Geneviève Fraisse

« L'histoire se fait sous nos yeux »
« C'est la première fois que je vis une expérience féministe où tout le monde est concerné, pour et en soi-même. »

- Numéro 2, page 16 –