« Je ne veux pas faire une poésie qui va bien sonner, je veux faire une poésie qui va bien te sonner »

Comme Luna Miguel, poète espagnole que nous avons récemment interviewée, Cécile Coulon n’a que 28 ans. D’abord romancière, son premier recueil de poèmes, Les Ronces (Le Castor Astral), vient de remporter le prix Apollinaire, surnommé « le Goncourt de la poésie ». Un vent de fraîcheur inattendu mais bienvenu. Et un regard aussi neuf que pointu sur la poésie contemporaine française.