000_16D555
Coupe du monde 2018
22/06/2018

90 minutes avec François Hollande... devant France - Pérou

Laurent-David Samama

Rencontre au sommet avec l'ancien Président de la République : le retrait de Rabiot de la liste des Bleus, Deschamps en « homme normal », Kanté et son travail de récupérateur... Le socialiste se livre sur l'Équipe de France qu'il suit de près lors de ce Mondial et le football en général, une passion qui ne l'a jamais quitté. La politique n'est jamais très loin. Avec dans le viseur : son successeur à l'Élysée. >

Utopistes et alors ?

Les transformations de notre temps (révolution technologique, crise écologique, accroissement des migrations) appellent une autre réponse que le repli nationaliste ou la convocation de racines fantasmées. Le Nouveau Magazine littéraire, #NML, est le laboratoire d'une pensée optimiste, réaliste, cosmopolite et activiste !

idées

Immigration
21/06/2018

Pour en finir avec le mythe du « fardeau » économique de l'immigration

Hippolyte d'Albis

L'arrivée de demandeurs d'asile entraîne-t-elle une dégradation des performances économiques et des finances publiques des pays européens qui les accueillent ? La réponse est non. Ce serait même l'inverse, selon des chercheurs du CNRS de l'Université Clermont-Auvergne et de l'Université Paris-Nanterre, dans une étude publiée le 20 juin 2018. Entretien avec l'un des chercheurs, Hippolyte d'Albis. >

International FDC28982-DF0D-4B89-BC2F-2BC7EA6335F7
22/06/2018

En Turquie, un candidat fait campagne depuis sa prison

Simon Blin

« Je suis obligé de m’adresser à vous depuis la prison de haute sécurité de type F d’Edirne. […]... >

Médias guignols
22/06/2018

Les Guignols de l'Info : « Voilà, c'est fini ... »

Marlène Coulomb-Gully

C’est avec ces mots d’une chanson de Jean-Louis Aubert que les Guignols ont accueilli, ce vendredi... >

Notre bibliothèque critique-philippon
22/06/2018

La Ma Dalton du Cantal

Stéphane Desmichelle

Jonglant habilement avec le zeugma et l’humour, Benoît Philippon raconte l’histoire de Berthe, 102 ans,... >

ils  ont  contribué

La confession

« Il a arraché le saroual qu'elle portait sous sa djellaba. Et puis, il a fait un geste de la main. Le même geste que celui qu'on fait aux hôtes pour les inviter à goûter au plat que l'on pose au milieu des convives. »

– Numéro 1, page 36 –

Conversation
Edgar Morin/Raphaël Glucksmann

« Reprenons notre bâton de pèlerin, essaimons, échouons, jusqu'à l'arrivée de l'improbable. »

– Numéro 1, page 61 –

Playlist
des utopies

« Un homme qui veut soudain voir du vert, comme Michel Houellebecq quand il a décidé de s'installer en Irlande. »

- Numéro 1, page 50 –

Paradise Papers
Les affaires continuent

« Nous sommes otages d'un système qui a réussi son entreprise de désensibilisation de masse. Nous avons peur du vide. »

– Numéro 1, page 46 –

Point de vue
Les grands moyens

« Les humains ont fini par comprendre que l'augmentation des taux de croissance est intimement corrélée à la dégradation de notre patrimoine naturel, de la qualité de notre air et de notre eau. »

- Numéro 1, page 48 –

Je suis une armée

« Elle voit les abysses d'Internet éventrés par les faisceaux des lampes torches, et sur le sable clair du fond ils sont une quinzaine à être débusqués par la même opération fédérale, une quinzaine de créatures des profondeurs comme elle. »

- Numéro 2, page 38 –

Conversation
Geneviève Fraisse/Raphaël Glucksmann

« L'histoire se fait sous nos yeux »
« C'est la première fois que je vis une expérience féministe où tout le monde est concerné, pour et en soi-même. »

- Numéro 2, page 16 –

Conversation
Daniel Cohn-Bendit/Raphaël Glucksmann

« De 68 à MeToo ou de 68 à la désobéissance civile de celles et de ceux qui aident les migrants, je vois un lien. »

- Numéro 3, page 32 –

Conversation
Rony Brauman/Raphaël Glucksmann

« Lorsque nous ne dégageons plus d’horizon clair de sens, les gens veulent d’abord la sécurité. D’où les tendances au repli. »

- Numéro 4, page 36 –

Conversation
Asli Erdoğan/Leïla Slimani/Raphaël Glucksmann

« Je pense mon écriture ainsi : j'envoie juste quelques mots, et parfois un boulet de canon surgit en retour pour m'écraser. »

- Numéro 5, page 18 –

Conversation
Raphaël Enthoven/Raphaël Glucksmann

« Quand Camus dit à Sartre : "Si la vérité me paraissait à droite, j'y serais", il résume l'"en même temps". Le service de la vérité passe avant celui du bien (ou celui de la vertu). »

- Numéro 6, page 29 –