Journal de bord de la génération « fin de siècle »

Dans C’était pas mieux avant, ce sera mieux après (L’Iconoclaste), Aurélie Charon affronte le conservatisme et le cynisme ambiants en faisant entendre les voix multiples de sa génération, qui a grandi au tournant du nouveau millénaire. Alors qu’elle réalisait des séries documentaires pour France Inter et France Culture, la journaliste a rencontré des jeunes en Europe de l’Est, à New-York, au Maghreb, au Proche-Orient… et en France. Parfois devenus des amis proches, leurs initiatives lui ont fourni des témoignages précieux en faveur d’un sens du collectif. Entretien.

Entretien

Aurélie Charon © S.Remael/Ed. L’Iconoclaste

Aurélie Charon
Autrice de C'était pas mieux avant, ce sera mieux après (L'Iconoclaste)

Nos livres

NUAGE ORBITAL, Taiyô Fujii, traduit du japonais par Dominique et Frank Sylvain, éd. Atelier Akatombo

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine