Yiyun Li

Yiyun Li

Au nom du fils

Entretien avec l'écrivaine chinoise installée aux États-Unis, qui tente de surmonter par la fiction le suicide de son enfant.

La Douceur de nos champs de bataille résume bien l'univers de Yiyun Li (photo). Cette autrice chinoise lutte contre le chagrin en poursuivant un dialogue fictionnel avec son fils disparu.

Au départ, vous êtes immunologue. Contre quoi l'écriture vous a-t-elle immunisée ?

Yiyun Li. - Écrire ne m'a pas immunisée contre la réalité. Après le suicide de mon fils, tout le monde m'a demandé « pourquoi », or il n'y a pas de réponse. Comment avancer face à l'innommable ? Aucun mot ne désigne un parent perdant son enfant...

Ce livre vous a-t-il permis de traverser « cette véritable nuit » ?

Lorsqu'une mère perd son fils, il ne reste que les mots. Ils représentent notre lien ultime. Je me suis tournée vers Shakespeare, Joan Didion ou David Grossman pour savoir comment parler à un absent. Face à ce champ de bataille intérieur, il n'y a ni gagnant ni perdant, juste une mère et son fils. Mon rôle « don ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF