La ligne de couleur de W. E. B. Du Bois

La ligne de couleur de W. E. B. Du Bois

Dans Les Âmes du peuple noir, publiées en 1903, le chercheur afro-américain W. E. B. Du Bois s'interroge sur la perception qu'aura son fils de lui-même, loin de la sienne : « Pourquoi ses cheveux avaient-ils cette teinte dorée ? Les cheveux d'or étaient un mauvais présage dans ma vie. Pourquoi le marron de ses yeux n'avait-il pas écrasé et étouffé le bleu ? - les yeux de son père étaient marron, et les yeux du père de son père. Ainsi, dans le Pays de la ligne de couleur, j'ai vu s'étendre sur mon bébé l'ombre du Voile ». Ce « Voile » est celui de la ségrégation raciale, qui, les séparant autour d'une « ligne de couleur » bien nette, jette une ombre opaque sur la conscience que les individus ont d'eux-mêmes. La Ligne de couleur de W. E. B. Du Bois investit le « problème noir » sans se départir de l'éclat des couleurs mais avec la rigueur méthodologique de l'« imaginaire cartographique », autre aspect important de l'oeuvre de ce pionnier de la sociologie moderne (sa ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.