#WeToo

#WeToo

un cri de révolte est rarement poli.

Il ne vise pas à plaire à nos oreilles, mais à les déboucher.

Les récits de victimes mettent mal à l'aise. Ils cherchent moins à flatter nos yeux qu'à les ouvrir.

Tout dans « balance » et dans « porc » me rebute. Et pourtant, tout dans la déferlante #BalanceTonPorc me parle. M'oblige.

S'arrêter à l'impolitesse des mots, c'est refuser de considérer ce qu'ils disent de nous-mêmes et de notre société. C'est faire peu de cas de la réalité qu'ils désignent comme de l'injustice qu'ils dénoncent.

« Plus de la moitié des femmes françaises disent avoir été harcelées sexuellement, il est temps de les entendre !

- Ou ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !