#WeToo

#WeToo

un cri de révolte est rarement poli.

Il ne vise pas à plaire à nos oreilles, mais à les déboucher.

Les récits de victimes mettent mal à l'aise. Ils cherchent moins à flatter nos yeux qu'à les ouvrir.

Tout dans « balance » et dans « porc » me rebute. Et pourtant, tout dans la déferlante #BalanceTonPorc me parle. M'oblige.

S'arrêter à l'impolitesse des mots, c'est refuser de considérer ce qu'ils disent de nous-mêmes et de notre société. C'est faire peu de cas de la réalité qu'ils désignent comme de l'injustice qu'ils dénoncent.

« Plus de la moitié des femmes françaises disent avoir été harcelées sexuellement, il est temps de les entendre !

- Oui, mais les mots qu'elles emploient posent problème ! »

Comme s'il s'agissait d'une affaire de vocabulaire, quand ce qui est en jeu n'est rien moins que le langage lui-même. La délicatesse de l'ouïe masque souvent l'attachement à un ordre des choses et des mots dont on est d'une manière ou d' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison