Vu du xxe siècle

Vu du xxe siècle

On ne naît pas classique : on le devient. La lumière de Stendhal voit le jour grâce au « lecteur de 1880 » - en partie, comme l'a fort justement souligné Malraux, pour faire pièce au naturalisme : « Stendhal ressuscitait contre Zola » L'Homme précaire et la Littérature , 1977. Admiré par Taine, célébré par Bourget dans ses Essais de psychologie contemporaine 1883, Stendhal attire l'attention d'un professeur d'anglais, Casimir Stryienski, qui livre au public un Stendhal inédit : la publication du Journal 1888, de Lamiel 1889, de la Vie de Henry Brulard 1889, des Souvenirs d'égotisme 1892 révèle un nouvel écrivain qui n'est pas sans séduire nombre de ses pairs. S'ils n'eurent pas tous la ferveur d'un Paul Léautaud, inconditionnel admirateur de Beyle, ils furent nombreux ceux qui trouvèrent en Stendhal un égal. Paul Valéry, qui tenait le roman en piètre estime et se refusait à faire sortir la marquise à cinq heures, a dû rendre les armes devant le charme de Mathilde ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard