Voyage autour du monde sur l'Astrolabe et la Boussole 1785-1788

Voyage autour du monde sur l'Astrolabe et la Boussole 1785-1788

D'une famille noble albigeoise, Lapérouse mena une longue carrière militaire avant de se lancer dans l'expédition qui fit sa gloire. On sait qu'il disparut probablement lors d'un cyclone tropical dans le Pacifique Sud. Hélène Patris synthétise fort bien le sens de son travail et les recherches menées depuis pour retrouver des fragments des épaves des deux navires, dans la barrière de récifs qui entoure Vanikoro. Les notes de son journal, mises en forme à titre posthume, témoignent d'un sens scientifique aigu, au détriment de l'enjolivement littéraire. Géographe passionné, Lapérouse détestait les « philosophes » qui « font leur livre au coin du feu ». Un style dépouillé permet de revivre, de l'intérieur, son voyage, avec les préjugés de l'époque masqués sous des observations d'une pseudo-neutralité scientifique.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard