VOUS CROYEZ ÊTRE EN 2018 ? BIENVENUE EN 1793

VOUS CROYEZ ÊTRE EN 2018 ? BIENVENUE EN 1793

Fille d'instituteurs, Danièle Sallenave a reçu « une éducation républicaine sur une terre qui ne l'était pas ». Soit le département du Maine-et-Loire, qui recouvre en partie l'ancienne province d'Anjou dont « la guerre de Vendée a ravagé la partie méridionale » de 1793 à 1796.

La romancière, élue à l'Académie française en 2011, est retournée là où elle a grandi, entre « le pays calcaire "qui produit l'instituteur" » et « le pays du granit "qui produit le curé" », afin « d'éclairer nos contradictions d'aujourd'hui ». Elle explore la géographie de ce petit coin de France, raconte avec érudition un pays, le nôtre, celui de Jaurès comme de Guizot, qui écrivait : « La France a toujours renfermé deux situations, deux classes sociales [...] qui n'ont cessé enfin de lutter, celle-ci pour conquérir le droit, celle-là pour retenir le privilège. »

En conclusion de son ouvrage, Danièle Sallenave croit voir ressurgir une sorte d'hybridation du pire de ces deux France derrière le « ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon