Vive les mouches !

Vive les mouches !

Vive les mouches ! Ce titre du livre d'André Brincourt, ne vous y trompez pas, est un cri de guerre : les dip-tères en question désignent les pensées vagabondes et bourdonnantes, seules capables de faire pièce au terrorisme des systèmes dont nous entoure la toile d'araignée contemporaine : ce serait donc la liberté face au piège des trompe-l'oeil. Contrairement, par exemple, à ce que nous croyons, ce n'est pas la philosophie qui est à la mode aujourd'hui, mais les philosophes déguisés « dans leur café-théâtre. Bourdieu de Bourdieu ! » s'écrie l'auteur devant le penseur envahissant qui préconise « une exploration systématique des catégories de pensée impensées délimitant le pensable et prédé- terminant le pensé ». On nous rappelle la phrase d'André Gide : « Quand un philosophe vous répond, on ne comprend plus ce qu'on lui avait demandé. » « Théoriser », écrit Brincourt, c'est « terroriser » : d'où il appert que la bonne école est buissonnière.

Dans ce livre vrombissant, tout e ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes