Vingt ans après

Vingt ans après

Vingt ans, à l'aune de l'histoire, ça n'est rien. À l'aune de notre mémoire, en revanche, c'est une distance qui laisse parfois perplexe. Le souvenir est là, mais un peu effacé. Ce sont d'ailleurs plus souvent de vagues sensations, des images flottantes, des bribes de mots dont il suffit de pas grand-chose pour qu'ils retrouvent leur couleur initiale et, avec elle, une vérité qu'on ne pensait pas si criante.

Cette expérience, on la refait à chaque page du livre que Patrick Bloche, Jean-Pierre Michel et Denis Quinqueton consacrent à cette « incroyable histoire du Pacs » qui reste aussi la leur. Vingt ans après ! Ils se sont mis à trois - cela va de soi ! - pour en faire le récit et montrer du même coup que les célébrations de ce genre peuvent réunir au-delà du cercle des anciens combattants. La bataille du Pacs s'est achevée le 13 octobre 1999 sur les bancs de l'Assemblée, mais, pour en mesurer la trace, il convenait de raconter ce qu'elle fut dans les moindres détails : manoe ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon