VIENT DE PARAÎTRE

VIENT DE PARAÎTRE

Le scénariste Henri Norden trouvez l'anagramme... accepte un travail sur Louis XVII, l'enfant du Temple, le petit roi sans lendemain mort à 10 ans dans la solitude d'un cachot obscur. L'écriture mêle d'abord les déboires quotidiens de Norden, ses projets de mariage, les embrouilles des commanditaires, et l'enquête historique. Peu à peu, le narrateur s'efface pour laisser place à l'Histoire dans l'histoire. Simple passage de réalité. Les personnages, qu'il s'agisse de l'enfant martyr, du redoutable procureur Herbert ou des autres acteurs de la Terreur, s'incarnent au fil des pages avec tout leur arsenal d'émotions, de souffrances, de haines, de rancoeurs, de bêtise et de violence.

Ce vingtième roman de Christophe Donner est une magnifique réussite, l'aboutissement d'années d'acharnement à capter la réalité. Sans surcharge, avec un style dégraissé jusqu'à l'os, l'écrivain fait son tri dans les détails de l'histoire, gardant l'essentiel : l'émotion, les sentiments avec lesqu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon