Vaudeville. Ciel ! Des génies !

Vaudeville. Ciel ! Des génies !

Chloroformé à l'écran (Le Dindon), électrisé en revanche à la Comédie-Française (La Puce à l'oreille), Georges Feydeau demeure un monstre du théâtre, ses grivoiseries débouchant sur un art quasi expérimental de la combinatoire. L'occasion de revenir, sans oublier Labiche, Courteline et les autres, sur un genre beaucoup plus ancien qu'on l'imagine et qui reprend de la vigueur à l'heure des réseaux sociaux, ces turbines à dragues, intrigues et quiproquos.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon