Vaudeville. Ciel ! Des génies !

Vaudeville. Ciel ! Des génies !

Chloroformé à l'écran (Le Dindon), électrisé en revanche à la Comédie-Française (La Puce à l'oreille), Georges Feydeau demeure un monstre du théâtre, ses grivoiseries débouchant sur un art quasi expérimental de la combinatoire. L'occasion de revenir, sans oublier Labiche, Courteline et les autres, sur un genre beaucoup plus ancien qu'on l'imagine et qui reprend de la vigueur à l'heure des réseaux sociaux, ces turbines à dragues, intrigues et quiproquos.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.