URGENCE VITALE

URGENCE VITALE

Le 12e rapport de WWF, « Planète vivante », estime qu'entre 1970 et 2014 la planète a perdu 60 % de ses animaux sauvages, 31 % en Europe et jusqu'à 89 % en Amérique du Sud. « Nous allons partir avec les hippopotames, les girafes, les baleines, et la biodiversité de notre jardin », affirme le biologiste Gilles Boeuf. Lorsque l'ancien président du Muséum national d'histoire naturelle se penche sur des espèces emblématiques comme l'éléphant, il constate dans Libération : « Ce ne sont pas des extinctions, c'est un effondrement du nombre d'individus qui à terme peut mener à une extinction. » WWF organise une conférence spéciale à Pékin en 2020 avec pour objectif « zéro perte nette de biodiversité jusqu'en 2030 ». Un voeu pieu ?

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine