Une traque gothique dans le Tennessee

Une traque gothique dans le Tennessee

William Gay

Il souffle depuis toujours sur le Tennessee comme sur tous les États du Sud profond un vent mauvais. Une brise maligne qui pousse les bluesmen à aller à la rencontre du diable, les nuits de pleine lune, et les écrivains les plus brillants - de Faulkner à Cormac McCarthy - à sacrifier à la fascination littéraire d’un Southern Gothic morbide et terrifiant. William Gay, vétéran du Vietnam, longtemps charpentier et couvreur, critique musical à ses heures, prend aujourd’hui le relais de cette longue tradition en plongeant le polar dans les pires cauchemars du genre. Ce roman noir porté par une écriture baroque, richement enluminée, évoquant parfois furieusement les meilleurs romans de Larry Brown, a des allures de Nuit du chasseur hallucinée. Traqué par un psychopathe, un jeune homme intrépide, porteur d’un terrible secret, tente de traverser, dans une fuite sanglante et effrénée, un territoire hostile hérissé de forêts profondes, de fermes en ruine et de mines abandonnées. ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Une jolie fille comme ça », Alfred Hayes (Folio)

Disparition

Andrea Camilleri  © Associazione Amici di Piero Chiara

Andrea Camilleri
L'écrivain italien nous a quittés à l'âge de 93 ans

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine