Une saison en enfer

Une saison en enfer

Encore un jour au paradis : tel serait le leitmotiv d'un groupe de quatre bipèdes en sursis d'existence, et qui décrètent qu'ils sont « bien décidés à arriver . Si quelqu'un avait pris la peine de demander ce que voulait dire arriver, il n'y aurait pas eu d'autre réponse que finir en beauté ». Il s'agit donc de la noire romance de deux couples de voleurs, qui se prennent pour des héros parce qu'ils se noient dans l'héroïne ! Au commencement, était le Verbe : un manuscrit écrit en prison par un inconnu, Eddie Little. Le texte arrive par hasard entre les mains de Larry Clark, photographe rendu célèbre par son livre Tulsa , composé de clichés dans la double acception du terme de lui-même et de ses amis marginaux, entre 1962 et 1971. Son oeuvre, présentée dans de très importants musées américains, engendre des vocations. Martin Scorcese a reconnu que Clark l'a influencé pour son film Taxi Driver ; Gus Van Sant n'aurait pas réalisé Drugstore Cowbo ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes