UNE MALADIE NÉE DE LA PEUR

UNE MALADIE NÉE DE LA PEUR

en 1927, dans Pourquoi je ne suis pas chrétien, le mathématicien et philosophe Bertrand Russell ne se contente pas de nier la validité des preuves de l'existence de Dieu, il montre comment la religion chrétienne a constamment trahi ses plus beaux principes en raison de ses dogmes. L'enfer, avec ses châtiments éternels, ne contredit-il pas l'humanité et l'amour du Christ ?

Selon lui, la religion est « une maladie née de la peur et une source de malheurs indicibles pour l'humanité » (« La religion a-t-elle contribué à la civilisation ? »). Ce qu'il nous faut, explique le penseur britannique, c'est une morale sans Dieu, guidée par la science et inspirée par l'amour. Seulement, il le sait bien, « le monde a besoin d'une philosophie ou d'une religion qui favorise la vie, mais, pour favoriser la vie, il est nécessaire d'apprécier quelque chose d'autre que la vie elle-même ». Ce besoin de transcendance et de spiritualité l'amène à formuler l'idée d'une religion pe ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF