UNE MALADIE NÉE DE LA PEUR

UNE MALADIE NÉE DE LA PEUR

en 1927, dans Pourquoi je ne suis pas chrétien, le mathématicien et philosophe Bertrand Russell ne se contente pas de nier la validité des preuves de l'existence de Dieu, il montre comment la religion chrétienne a constamment trahi ses plus beaux principes en raison de ses dogmes. L'enfer, avec ses châtiments éternels, ne contredit-il pas l'humanité et l'amour du Christ ?

Selon lui, la religion est « une maladie née de la peur et une source de malheurs indicibles pour l'humanité » (« La religion a-t-elle contribué à la civilisation ? »). Ce qu'il nous faut, explique le penseur britannique, c'est une morale sans Dieu, guidée par la science et inspirée par l'amour. Seulement, il le sait bien, « le monde a besoin d'une philosophie ou d'une religion qui favorise la vie, mais, pour favoriser la vie, il est nécessaire d'apprécier quelque chose d'autre que la vie elle-même ». Ce besoin de transcendance et de spiritualité l'amène à formuler l'idée d'une religion pe ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine