Une maison pour Pennac

Une maison pour Pennac

Il est des écrivains-architectes, qui ont inventé leur maison comme un livre dans lequel ils auraient aimé vivre : Émile Zola à Médan, Malaparte à Capri, Boris Vian cité Véron. Il est des architectes-écrivains, qui font pousser des maisons dans lesquelles, parfois, personne ne peut vivre. Et des architectes- poètes, aux maisons subtiles, légères et drôles qui ressemblent aux rêves qui les ont inspirées. Marie-Pierre van den Bossche a passé son diplôme il y a quelques mois. Le thème de son projet : une maison fictive pour Daniel Pennac, son auteur favori. Elle a écrit au romancier pour lui faire part de son intention, il ne lui a pas répondu. Qu'à cela ne tienne ! Elle se lance toute seule dans l'aventure, et de cette contrainte fait une ligne de force : son commanditaire ne lui donnant aucun signe, elle dialoguera avec un Pennac imaginaire, celui qu'elle peut deviner à travers ses livres. Peu lui importent les goûts réels du « vrai » Pennac moquette ou plancher, ardoise ou tuile, te ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF