Une initiation

Une initiation

L'oeuvre de Pierre Guyotat est une plongée exigeante dans les origines de l'être - le corps, le désir, la filiation, l'Histoire même - par une quête du sens qui joue avec les limites du langage. Qu'est-ce en effet que la littérature sinon le pari, quasi pascalien, d'atteindre à ces zones du mystère, de l'outrage, où les mots révèlent l'être à lui-même et au divin ? Arrière-fond ne raconte pas seulement l'histoire des 15 ans de l'auteur : il fouille, creuse, débusque. C'est, écrit Guyotat lui-même en ouverture de ce nouveau coup de force, « le récit de formation d'un enfant qui pense pouvoir consacrer sa vie à la création » : « J'ai voulu concentrer mes forces de mémoire, d'empathie et de poésie sur la quinzième année de mon âge. » Arrière-fond est donc le récit, lyrique et cru tout à la fois, d'une beauté convulsive, de cette découverte du rapport consubstantiel de la langue et du corps, le livre qui raconte le basculement de la vie de l'auteur, à 15 ans, vers l'âge des révélations ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon