Une cosmologie de monstres

Une cosmologie de monstres

Une famille éprise d'attractions hantées. D'étranges créatures qui, la nuit, viennent gratter aux fenêtres. Des disparitions d'enfants... Avec ce premier roman d'horreur, l'Américain Shaun Hamill marche sur les brisées de Lovecraft (toutes les parties sont intitulées selon une nouvelle du maître) et de Stephen King (par sa façon d'inscrire l'épouvante dans un décor réaliste pour la faire résonner dans la conscience du lecteur). Cette Cosmologie de monstres, qui vaut mieux que son titre prétentieux, raconte donc le destin d'une famille harcelée par des entités surnaturelles. Cela commence vers la fin des années 1960 quand la mère, Margaret, issue d'une famille désargentée, épouse un fanatique de littérature fantastique au lieu du beau parti qui la courtisait. Harry et Margaret auront deux filles - puis un fils, le narrateur. Ils connaîtront la précarité et, pour s'en sortir, construiront une maison hantée dans leur jardin. Une bonne idée - elle leur permettra de sortir la tê ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé