Une Chanson douce version SM

Une Chanson douce version SM

Une jeune femme est embauchée pour s'occuper de l'enfant, on se donne du « vous », mais cela se terminera en avalanche avec la cavalerie...

Un premier roman, c'est pour commencer un premier titre. Protocole gouvernante est bien mieux que Rétines ou que Mort d'un requin-pèlerin, pour citer deux autres titres de premiers romans en cette rentrée 2019. Protocole gouvernante attire l'oeil du lecteur par le court-circuit qu'il impose, fait rêver (jaquette aidant) à une version SM de Chanson douce de Leïla Slimani. Impuni vicieux, le lecteur est déjà piégé. Va-t-il s'en mordre les doigts ? Oui et non. Le roman est écrit à la deuxième personne du pluriel, ce qui ne se fait plus depuis 1957 et le prix Renaudot attribué à La Modification de Michel Butor. Le style au demeurant évoque de loin le Nouveau Roman, ou plutôt son dépassement, comme effectué par Jean-Philippe Toussaint dans La Salle de bain. Une jeune femme est embauchée par un couple pour s'occuper de leur petite fille. Comme il est écrit, « habilement, le scénario en dévoilera peu, mais tout sera à venir, co ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes