Une île pas si déserte

Une île pas si déserte

L'oeuvre de Defoe a inspiré une multitude d'écrivains, de Jules Verne à William Golding, en passant par Patrick Chamoiseau et Michel Tournier.

Robinson Crusoé se distingue dans l'histoire de la littérature par la quantité de réécritures qu'il a suscitées et qui ont fait que « Robinson a très vite cessé d'être un héros de roman pour devenir un personnage mythologique », comme le remarque Michel Tournier. La première réécriture est due à Defoe lui-même, qui publie un an après son Robinson, les Réflexions sérieuses de ce dernier sur ses propres aventures, soulignant leur sens religieux et leur portée ethnographique. Citons, pour le meilleur, L'Ile mystérieuse de Jules Verne et son Robinson ingénieur débarrassé des affres de la solitude par les bienfaits de l'électricité et du télégraphe, Sa Majesté des mouches de William Golding, Suzanne et le Pacifique de Jean Giraudoux, Histoires brisées de Paul Valéry. Ne faut-il pas compter au nombre des réécritures géniales Le Petit Prince de Saint-Exupéry, véritable Vendredi tombé du ciel au milieu de cette autre îl ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article