Une édition « plus politique »

Une édition « plus politique »

L'actualité est à l'honneur de cette nouvelle édition du festival Escale du livre à Bordeaux, des gilets jaunes aux élections européennes.

on n'est pas sérieux quand on a 17 ans », écrivait Rimbaud. Pour sa 17e édition, l'Escale du livre se penche pourtant sur quelques brûlants sujets de société. Si la rentrée littéraire d'hiver reste au coeur de sa programmation - avec Chloé Delaume, Yannick Lahens, Marielle Macé, Céline Minard -, le festival se veut « plus politique » que par le passé, selon son président, Pierre Mazet.

Bordeaux est devenu un épicentre du mouvement des gilets jaunes. Quelle place accordez-vous aux débats de société ?

Pierre Mazet. - Cette année, nous avions la volonté de coller plus à l'actualité. L'Escale a lieu deux mois avant les élections européennes, et on risque de n'entendre parler que les politiques. Il y aura donc une discussion sur l'Europe avec Andreï Kourkov, Robert Menasse et Emmanuel Ruben. Un autre échange entre Jean Birnbaum et Boualem Sansal porte sur le fondamentalisme. L'actualité a imposé un autre grand débat entre la philosophe Barbara Stiegler et le sociologue Fran ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard