Une âme belle

Une âme belle

Raúl Escari est le dandy le plus secret de Buenos Aires

Marguerite Duras est l'auteur à ce jour, anonyme de l'un des plus célèbres graffitis de Mai 68 : « Soyez réalistes, demandez l'impossible ! » C'est l'Argentin Raúl Escari qui le révèle dans son livre autobiographique Dos relatos porteños 1 . Né à Buenos Aires en 1944, Escari n'avait encore écrit aucun livre et il avait toujours incarné pour moi la figure de l' âme belle au sens romantique : incarnation de la moralité, non comme règle ou devoir, mais comme effusion du coeur ou de l'instinct. Il était, par ailleurs, jusqu'à présent le plus grand prototype du bartleby : malgré son immense talent pour l'écriture, il avait toujours préféré ne pas . Il a résidé très longtemps à Paris, a été l'ami de Duras et de Barthes, et maintenant il vit et se promène dans sa ville natale dont il est le dandy le plus secret. Il figure dans plusieurs romans écrits par ses amis. Il se cache, par exemple, de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine