Un square en trompe-l'oeil

Un square en trompe-l'oeil

On entre dans le nouveau livre de Christian Giudicelli à pas feutrés, avec une vieille dame sénile dont il faut s'occuper. Gravitent autour une jeune infirmière qui l'aide et un « fils » adoptif qui la maquille outrageusement de temps à autre. En arrière-fond, l'amoureux handicapé de l'infirmière et le vrai fils, absent, de « Mamie Rose ». On croit donc s'embarquer pour un voyage sentimental dans les sables de la mémoire, mais on est très vite détrompés. C'est que Square de la Couronne est construit comme un savant trompe-l'oeil. Ce qui devient peu à peu le centre et l'intérêt du roman, c'est en effet le quatuor amoureux que vont faire et défaire, sur un mode cru, lyrique ou humoristique, les personnages qui entourent la vieille dame.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé