UN PEUPLE À CONSTRUIRE

UN PEUPLE À CONSTRUIRE

Vous animez avec Iñigo Errejón le courant « populiste » de Podemos. Pour vous, le terme de « gauche » n'est plus nécessaire ?

Jorge Lago. Le terme « gauche » n'est plus assez englobant et ne permet pas d'interpeller une majorité sociale. Mais surtout le signifiant « gauche » est devenu ambivalent. Que signifie la gauche aujourd'hui ? Est-ce la justice sociale ? L'égalité ? Ou s'agit-il de l'application de mesures néolibérales par la social-démocratie ? Ou encore de positions respectables mais irréalisables ? Ce qualificatif est devenu inaudible et ne mobilise plus massivement un peuple contre une élite. A contrario, le populisme défendu par la ligne errejonista montre qu'il existe une construction politique possible de ce peuple par-delà la simple base électorale classique dite de gauche. Ce peuple, qui n'est pas donné mais reste encore à construire, c ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Jean Starobinski (© Gallimard)

Jean Starobinski
Hommage à ce grand théoricien de la littérature

Sondage IPSOS