Un mal français

Un mal français

Dans son essai Faire tomber les murs, Agathe Cagé, chercheuse et haut-fonctionnaire, décrit ce mal français qui empêche politiques et intellectuels de dialoguer. « La France a la chance d'avoir une haute fonction publique excellente et des universitaires excellents. Mais nous sommes un pays de silos. Une fois décidé, à 20 ans, de vous diriger vers les politiques publiques ou la recherche, vous ne vous croisez plus du tout, et donc la circulation des idées ne se fait pas ou mal. Même quand des relations sont nouées [...], dès qu'un politique prend une responsabilité ministérielle, le lien qu'il a pu avoir avec des intellectuels ou des chercheurs se délite.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon