Un Japon de supérette

Un Japon de supérette

Vendu à des millions d'exemplaires au Japon, le roman de Sayaka Murata, Konbini, raconte la vie d'une vendeuse de ces supérettes ouvertes vingt-quatre heures sur vingt-quatre qui sont également des guichets bancaires et des bureaux de poste. Malgré le succès de son livre (disponible le 11 janvier prochain chez Denoël) et le prix Akutagawa (l'équivalent du Goncourt au Japon), l'auteur travaille toujours dans le même konbini.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon