Un dieu du stade oral

Un dieu du stade oral

En pleine métamorphose, un bébé obèse et boulimique est lâché en roue libre dans un centre commercial. Attention au départ !

Au long de 128 pages serrées, l'auteur nous immerge dans le flux mental d'un être en mal d'amour, perdu dans un monde hostile et indéchiffrable. De qui il s'agit exactement : garçon ou fille, enfant ou adulte, génie ou simple d'esprit ? Peut-être tout, ou rien de tout cela, insinue le titre du livre. Les phrases s'enchaînent sans ponctuation. Les scènes surgissent et s'effacent comme les wagons d'un train fantôme. L'être prend peu à peu la forme d'un bébé obèse et boulimique, un peu dégoûtant, perdu dans un centre commercial, incapable de refréner son désir de tout étreindre et tout engloutir. Tancé, dépouillé, battu, ce bibendum victimisé a quelque chose du Plume de Michaux, du Porcinet du conte cruel de Sa Majesté des mouches. Mais voici qu'il s'étale par terre, suce le sol, croit rire en hurlant, jouit de caresses furtives ou d'illuminations de bazar, et l'on pense soudain aux troubles de l'autisme. L'ambiguïté s'installe : à quoi joue exactement ce conte cruel ? C'est é ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes