Un demi-siècle de gf

Un demi-siècle de gf

Pour fêter les cinquante ans de la collection GF, les éditions Flammarion ont résolu de s'adonner aux friandises. Trente-six petits livres charmants, textes d'auteurs classiques présentés par des écrivains contemporains, s'avancent en maquette d'apparat. Quelques-unes des plus hilarantes physiologies de Balzac - le cigare, la grisette, le dimanche, le déjeuner - étaient devenues introuvables hors des « Œuvres complètes » : trop courtes, hors norme... Ici, elles craquent comme des feux d'artifice. Les recueils suivants portent la médaille de l'impertinence et l'épée de l'ironie, recèlent les secrets les plus impénétrables ou chantent les vertiges de l'amour. Pour « esquiver les préfaces », selon la belle expression de Dany Laferrière, les écrivains contemporains se sont creusé la tête, et l'on peut être plus ou moins convaincu par le mail de Jérôme Garcin à Honoré de Balzac, ou par les instructions au lecteur d'Éric Chevillard. « Personne n'accepte de conseils, note Swift ; mais tout ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard