Un classique espagnol

Un classique espagnol

Après Nada de Carmen Laforet, les éditions Bartillat rééditent à nouveau un classique de la littérature espagnole : Les Eaux du Jarama de Rafael Sánchez Ferlosio, paru en 1955. Considérée en Espagne comme l'un des romans fondateurs de la littérature d'après-guerre, cette oeuvre propose à travers un dialogue quasi ininterrompu sur 450 pages, la photographie instantanée d'un dimanche à la campagne, où la population locale côtoie la jeune société madrilène : s'offre au lecteur, en temps réel, la vision de deux univers - aux langages, aux temporalités et aux préoccupations différentes - miroir d'une Espagne péniblement sortie de la guerre civile et lors de laquelle le Jarama avait constitué une frontière entre nationalistes et républicains...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine