Un cave selon Nick Cave

Un cave selon Nick Cave

Triste destinée que celle de Bunny Munro, ce VRP obsédé qui pousse sa femme au suicide et se retrouve à trimballer son petit garçon sur la route, entre deux ventes et trois propositions indécentes. À mesure que notre anti-héros s'enfonce vers l'irrécupérable, le délire so British et volontiers obscène tourne au conte moral plus ou moins convenu. Mais c'est pour ses audaces verbales et ses orgies langagières qu'il faut lire ce « road novel », à mi-chemin entre Cormac McCarthy et Irvine Welsh. Non content d'être une icône du rock and roll depuis plus de trente ans, Nick Cave manie les mots avec une étonnante dextérité - des mots qui « ne cessent de se disloquer, de changer de formation, de se réarranger, de se brouiller, de se décoder, enfin bref de déconner tous azimuts ». Tel est pris qui croyait prendre.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF