Un cadeau de Noëlle

Un cadeau de Noëlle

Du Paris de l'après-guerre à la Rome éternelle, une nouvelle enquête modianesque sur la disparition d'une belle inconnue.

« Il y a des blancs dans une vie, mais parfois ce qu'on appelle un refrain. Pendant des périodes plus ou moins longues, vous ne l'entendez pas et l'on croirait que vous avez oublié ce refrain. Et puis, un jour, il revient à l'improviste quand vous êtes seul et que rien ne peut vous distraire. Il revient, comme les paroles d'une chanson enfantine qui exerce encore son magnétisme. » Cette entame de chapitre, piochée au milieu d'Encre sympathique, dernier roman de Patrick Modiano, vaut aussi bien pour les vingt-huit qui l'ont précédée. Est-ce à dire que l'écrivain, couronné en 2014 par le prix Nobel, fredonne une fois encore la même « petite musique », au risque cette fois de lasser le lecteur le mieux disposé ?

Car rien ne manque à l'arsenal modianesque dans ce nouveau et court récit : une belle inconnue en fuite, Noëlle, un carnet griffonné « à l'encre bleu Floride », un annuaire (ici un bottin du cinéma) et le Paris disparu des années d'après guerre avec quelques éc ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes