TROP FRANÇAIS ?

TROP FRANÇAIS ?

J'ai trouvé super que vous publiiez les réactions des lecteurs dans le dernier numéro. Ce que je regrette, c'est votre vision franco-française. Étant suisse, j'ai l'impression qu'on ne parle QUE DE LA FRANCE. La politique française est spécifique, et bien différente de celle de l'Espagne, de la Belgique, des États-Unis... On a l'impression que tout tourne autour de votre pays, et je ne me sens parfois que très peu concernée, alors qu'avant ce n'était pas du tout le cas.Nadège Salzmann

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !