Tristes tropismes

Tristes tropismes

Le philosophe de l'Autre et du visage n'a eu de cesse de pourfendre « l'indifférentisme absolu » de l'anthropologie lévi-straussienne. Retour sur une controverse.

L'athéisme moderne, ce n'est pas la négation de Dieu, c'est l'indifférentisme absolu de Tristes tropiques. Je pense que c'est le livre le plus athée qu'on ait écrit de nos jours, le livre le plus désorienté et le plus désorientant. » Cette critique sévère, sous la plume d'Emmanuel Lévinas dans un texte de Difficile liberté, est pour le moins surprenante, s'agissant d'un des plus beaux livres de Claude Lévi-Strauss. Ce n'est pas la seule, il y en a d'autres parsemées dans l'oeuvre, mais c'est la plus brutale. Elle apparaît comme une véritable allergie, qui tranche sur le discours ambiant quand on songe qu'elle est écrite en 1959, à l'époque où le structuralisme commence à tenir le haut du pavé. Les deux hommes, à ma connaissance, ne se sont jamais rencontrés, bien qu'ils fussent voisins rue Michel-Ange pour l'un, rue Poussin pour l'autre, dans le XVIe arrondissement de Paris. Ils se tiennent, selon les témoignages des proches, en haute estime. Lévinas a dit souvent son admiration pou ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes