Triple vol plané au-dessus d'un nid de coucou

Triple vol plané au-dessus d'un nid de coucou

Dans un hôpital psychiatrique, le temps et le récit se dérèglent à travers trois époques et sous les auspices de Joyce.

Vous vous préparez à la lecture de Parapluie de Will Self comme pour une randonnée en campagne. Vous prenez des chaussures légères et une carte de la région, mais aucune inquiétude, vous êtes en terrain connu ! Vous avez lu La Théorie quantitative de la démence et Mon idée du plaisir. Pendant la marche, vous ne vous êtes pas tout de suite aperçu que le sol devenait de plus en plus étroit et rocailleux. Brutalement vous comprenez que vous auriez dû prendre les chaussures de haute montagne et que vous vous êtes trompé de carte. Vous vous demandez si un signal indiquant que vous faisiez fausse route vous aurait échappé, car vous ne pouvez plus revenir en arrière, ce serait trop dangereux. Vous escaladez désormais une paroi rocheuse. Il va falloir vous accrocher.

Parapluie est un flux de conscience ininterrompu, sans chapitres, sans narrateur, sans temporalité. Le lecteur ignore qui parle, à quelle époque et à quel sujet. Le procédé utilisé par ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes