Tribulations d'une maison de sédition

Tribulations d'une maison de sédition

La carrière de l'éditeur de Sade et d' Histoire d'O ne peut se réduire à ses déboires avec la censure. Rectificatif fort documenté en forme d'hommage.

Légende de l'édition, Jean-Jacques Pauvert a collectionné les poursuites pour outrage aux moeurs, les interdictions de vente aux mineurs, les condamnations. Sa publication des oeuvres de Sade, le retentissement d'Histoire d'O, ou les volumes de la collection « Bibliothèque internationale d'érotologie » l'ont catalogué comme un combattant de la liberté d'expression et un éditeur ferraillant contre la censure. La liste des publications dressée par Chantal Aubry dans la biographie charpentée qu'elle lui consacre contredit cette étiquette scandaleuse réductrice.

Dès les premiers livres qu'il édite après guerre, le goût de Jean-Jacques Pauvert (1926-2014) le porte vers l'exploration des auteurs rares du passé, des écrivains proscrits de son époque, du surréalisme, du fantastique et de la défense de la langue française. Chantal Aubry, qui travailla à ses côtés après 1968, a composé une biographie touffue et passionnée, fondée sur de nombreuses archives et le témoignage p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon