Tribulations d'un cinéphile

Tribulations d'un cinéphile

Steve Erickson

Encore peu connu en France, Steve Erickson à ne pas confondre avec l’auteur d’ heroic fantasy Steven Erikson, éminence du journalisme culturel, a promené sa plume dans toute la presse américaine, d’ Esquire et de Rolling Stone au Los Angeles Magazine, où il officie aujourd’hui comme critique de cinéma. Le septième art est le sujet de ce roman postmoderne bizarroïde et captivant, au titre en forme de clin d’oeil à Godard Alphaville et à la construction toute cinématographique un empilement de petits paragraphes numérotés en palindrome, de 1 à 227 et retour. Le héros, Vikar, un tatouage représentant Montgomery Clift et Liz Taylor sur son crâne rasé, débarque à Hollywood par le car Greyhound. Ingénu, mutique et un peu lent, ce jeune homme lunaire semble ne rien comprendre au monde qui l’entoure, mais voue un culte au cinéma de l’âge d’or. Au fil des rencontres, il est embauché comme monteur, ce qui lui permet de mettre en oeuvre sa conception du montage comme lang ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF