Tranchant

Tranchant

Selon les dictionnaires, « l'emporte-pièce » est un instrument propre à découper. A découper quoi au juste ? Tout, semble-t-il : un bout de bois, un morceau de viande, une feuille de papier, une idée, une chimère... Et la mémoire - en deux, en quatre ou en trente-six. Et aussi les choses innombrables du désir et de l'amour. Et celles du trépas final, même si, comme l'écrit Joyce Mansour, « les morts n'apprécient guère les finesses de l'autopsie ».

Depuis 1974, l'année de publication de son premier livre, Le Hors venu , Claude Haumont scalpe ses impatiences, démembre ses tourments et ses tourmentes, équarrit ses visions nocturnes, de l'enfance Pour une enfance inachevée , 1996 à l'âge d'homme C'est le diable s'il fait beau , 1998, entre humour noir et humour blanc, raison et dérision, prose fulgurante et poésie ténébreuse. Avec L'Emporte-pièce , il cible la femme, Madame assortie d'une majuscule, les mains plein ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison