Tom Wolfe

Tom Wolfe

Entre journalisme et roman

Lorsqu'il fait son entrée dans le bar du Ritz dans quel endroit l'imaginerait-on donner rendez-vous ?, il est absolument conforme à l'image qu'il a lui-même composée jusque dans les moindres détails : impeccable costume trois pièces blanc, pochette blanche à liseré noir assortie, chemise à fines rayures et cravate à pois, chaussures bicolores. Il ne manque que le chapeau et la canne pour compléter sa tenue de scène. Borges ne dit-il pas qu'un écrivain laisse moins une oeuvre qu'une image ?

A 68 ans, oeil pétillant et silhouette de jeune homme qui ne trahit rien d'un quintuple pontage coronarien subi il y a quelques années, Tom Wolfe, natif de Richmond, Virginie, est jusqu'au bout des ongles le gentleman sudiste - dommage que nous n'ayons pu évoquer une autre célébrité élevée à Richmond, Edgar Poe. Il assume avec un plaisir perceptible son rôle de poil à gratter du monde littéraire américain, un peu à la façon de Truman Capote pour une autre génération l'oeuvre du romancier n' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes