Tolkien poète

Tolkien poète

La Chute d'Arthur relève de ces trésors incomplets contenus dans les vastes archives laissées par J. R. R. Tolkien.

Jusqu'alors inédit en français, ce poème allitératif, bâti sur les canons anciens de la versification anglo-saxonne, devait raconter le mouvement menant Arthur à sa confrontation mortelle avec Mordret, son fils incestueux et félon, qui voulait lui voler et son royaume et son épouse. Si le texte s'interrompt au terme d'une magistrale bataille menée par Gauvin pour son roi, c'est une lecture passionnante pour ceux qui voudraient vérifier sur pièces la filiation entre l'esthétique médiévisante du corpus tolkienien et les anciennes épopées. D'autant qu'il se prolonge d'études très précises de Christopher Tolkien, le fils de l'auteur.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine