Thriller anthropologique

Thriller anthropologique

Mischa Berlinski

Voilà un premier roman hors du commun : sélectionné pour le National Book Award en 2008, ce mélange d’enquête, de roman d’aventures et de thriller anthropologique est une réussite totale. Tout commence alors que Berlinski travaille comme journaliste à Chiang Mai, en Thaïlande : il y découvre que, depuis un siècle, des chrétiens évangélistes s’acharnent à convertir les tribus des montagnes. Le scénario et les personnages se mettent alors en place. D’un côté, Martiya, anthropologue de Berkeley qui consacre sa thèse à une peuplade thaïe sans écriture, les Dyalos. En 1974, elle s’immerge chez eux pour comprendre leur langue et leur vision du monde. De l’autre côté, les Walker, une famille d’évangélistes qui sillonne l’Asie pour apporter la lumière aux millions de païens du continent. Ils se sont particulièrement intéressés aux Dyalos, au point de leur inventer un alphabet pour traduire la Bible ! On apprend que Martiya, après dix ans chez les Dyalos, a tué un fils Walker à ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF