Thérapie

Thérapie

Lawrence Passmore n'est pas gâté par la nature. Cinquante-huit ans, un mètre soixante-treize, quatre-vingt-cinq kilos, un genou en compote, et bien d'autres maux, aussi bien physiques que psychiques. Bref, un Occidental tout ce qu'il y a de plus normal, c'est-à-dire névrosé. Notre héros finit par procéder à une arthroscopie. Croyez-vous que tous ses maux soient résolus ? Point du tout. Entre la physiothérapie, la thérapie comportementale cognitive, l'aromathérapie et l'acuponcture, Lawrence Passmore n'est pas tiré de l'auberge. Surtout que la douleur au dos est loin de disparaître. Cette réplique britannique des héros de Woody Allen finira par trouver un équilibre dans le désordre, auprès d'un ami et de son ancienne femme opérée du sein. Un roman désopilant signé David Lodge, ancien professeur d'université mué en romancier brillant et irrévérencieux.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé