Terroriste

Terroriste

Le mystère de l'écriture fait souvent oublier que même les plus grands talents s'épuisent. La plupart accumulent les parutions sans qu'aucun livre ne vienne véritablement repousser les frontières des territoires littéraires qu'ils ont déjà explorés. Terroriste de John Updike confirme cette loi des rendements littéraires décroissants. L'écrivain développe des thèmes qui lui sont chers, comme la médiocrité des aspirations de la classe moyenne, la dégradation des relations de couple et les joies de l'adultère, le nihilisme occidental et les méfaits de la société de consommation, mais à la façon d'un professeur obligé de répéter chaque année le même cours. L'analyse est fondée, le ton manque juste de fraîcheur et de conviction. Le portrait psychologique du terroriste du titre - un jeune lycéen américain, d'origine égyptienne et de confession musulmane, progressivement enrôlé dans le djihad - ne change rien à l'affaire : John Updike récite ses fiches, de « L'islam pour les nuls » à « Le ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé