Terminator aux pattes de velours

Terminator aux pattes de velours

Pondérées et d'un humour exquis, six nouvelles allègres sur les monstruosités de la postmodernité numérisée.

Enfant chéri des lettres américaines, couvert d'honneurs et de prix, professeur d'écriture à Stanford, Adam Johnson est de ces écrivains virtuoses dont la lecture réveille le M. Loyal qui sommeille en tout critique littéraire. Alors, approchez ! Venez voir l'homme qui jongle avec vos sensibilités comme d'autres avec des assiettes ! Dans son nouveau spectacle - pardon ! recueil de nouvelles - il vous fera rire avec le monologue intérieur d'un ancien directeur de prison de la Stasi non repentant confronté à l'une de ses victimes. Vous racontera une évasion de Corée du Nord façon Charlie Chaplin, qui se terminera par une évasion de Corée du Sud façon Miyazaki. Vous plongera dans la psyché d'un pédophile qui lutte à sa façon contre la pédophilie - est-il bon, est-il mauvais, vous êtes seuls juges, mesdames, messieurs !

Il y a chez Adam Johnson un côté Terminator de la subtilité qui peut effrayer, comme parfois chez les auteurs américains formés en ateliers d'écriture. On sent qu ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes