Tectonique du Tolkien théoricien

Tectonique du Tolkien théoricien

Face au surprenant succès populaire du Seigneur des anneaux, la critique littéraire s'est d'abord trouvée désemparée, quand elle ne condamnait pas de but en blanc un livre « hypertrophié », selon les termes d'Edmund Wilson. La parution du Silmarillion, qui rejette la plupart des conventions romanesques modernes, n'a fait que renforcer cette impression d'idiosyncrasie donnée par l'oeuvre de Tolkien. Les premiers commentateurs ont donc eu tendance à vouloir l'explorer de l'intérieur, à partir des discours tenus par l'auteur sur son oeuvre, sans nécessairement les remettre en perspective. Cette approche a donné naissance à de nombreux courants d'interprétations, selon l'aspect mis en exergue : mythologie dédiée à l'Angleterre, envie de lire de la littérature d'évasion, besoin de récits légendaires pour donner corps aux langues inventées, rejet du machinisme et de la modernité, mode narratif servant à exprimer des réflexions théologiques...

La longue missive de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes