Au nom du filtre

Au nom du filtre

Des journalistes en herbe ont créé sur Facebook des profils politisés. Le filtrage fonctionne parfaitement...

c'est une expérience qui dit beaucoup sur l'évolution de l'opinion. Spicee.com, site de reportages sur abonnement, a demandé à six élèves d'une école de journalisme de Science po de se créer ex nihilo un profil politisé sur Facebook, trois mois avant les élections européennes. Affichant explicitement leur couleur via un filtre « je vote... » RN, LREM, LFI, etc., les étudiants ont pu constater à quel point les posts qu'ils recevaient étaient différents. Lors de l'incendie de Notre-Dame, par exemple : « Pendant que sur le profil Les Républicains on pleure le drame des chrétiens, sur les profils Insoumis, on critique les sommes récoltées pour la cathédrale. Sur le profil gilets jaunes, c'est un complot du gouvernement et sur celui de La République en marche, c'est un coup des gilets jaunes... » Une démonstration implacable de la déliquescence d'une certaine idée de l'espace public indispensable à la démocratie.

Photo : © Jaap Arriens/NurPhot ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Une jolie fille comme ça », Alfred Hayes (Folio)

Disparition

Andrea Camilleri  © Associazione Amici di Piero Chiara

Andrea Camilleri
L'écrivain italien nous a quittés à l'âge de 93 ans

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine