TE SOUVIENS-TU DE LA SIRÈNE ?

TE SOUVIENS-TU DE LA SIRÈNE ?

Un écrivain raté et alcoolique se voit contraint de revenir sur sa jeunesse et la disparition d'une adolescente.

Caroline du Nord, fin des années 1960. Alors que Ligeia lui apparaît au bord d'une rivière, pendant une fraction de seconde, Eugène se laisse convaincre par son frère que son imagination lui joue des tours. Bientôt il tombe sous le charme de cette incarnation décadente de la sirène, dont le nom vient d'une sombre nouvelle de Poe (cf. p. 54) et dont la « longue chevelure rousse [met] en valeur ses yeux bleu-vert et son teint parfait ».

Les décennies passent. Eugène, devenu écrivain raté et alcoolique notoire, revient sur la disparition soudaine de l'adolescente, dont le cadavre vient de refaire surface là où ils se sont rencontrés et aimés. L'enquête, alors classée, est rouverte. L'ivrogne se voit contraint de retrouver la mémoire. Et se rappelle Ligeia, figure métonymique de la vague hippie et de la libération des moeurs qui exerça sur son jeune amant une influence ambiguë. Son chant de sirène sous tramadol transforme l'adolescent. Puis ce vent de liberté se fait br ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article