Tahar Ben Jelloun. Homeland : férocité de la démonstration, subtilité du discours

Tahar Ben Jelloun. Homeland : férocité de la démonstration, subtilité du discours

''Quand les Américains mettent sur le marché un produit, il est souvent adopté par toute la planète. Que ce soit le Coca-Cola, McDonald ou Marlboro, des milliards de consommateurs les recherchent et s'y attachent au point de ne plus pouvoir s'en passer. Cette « addiction » est la marque de fabrique des États-Unis, qui mettent en avant leurs intérêts et ne reculent devant rien pour les garantir et les faire prospérer. C'est du commerce qui n'exclut ni la malice ni le cynisme. Nous retrouvons ce phénomène avec les passions que suscitent certaines séries télévisées qui sont vendues dans le monde. Toutes ne réussissent pas à atteindre ce but, mais quelques-unes y arrivent et nous laissent sans voix.

Comment font-ils ? Quel est le secret de ce succès qui dure et dépasse de loin la sphère américaine ? Pourquoi des personnes très différentes attendent avec la même impatience la deuxième saison de Homeland par exemple ? Comment expliquer et décoder cet intér ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes