SUR QUATRE FRONTS

SUR QUATRE FRONTS

Anne Perry, ou la boulimie du roman noir

On ne sait plus trop où donner des yeux avec Anne Perry : actuellement, elle mène de front trois séries policières, situées chacune à une époque historique bien précise. Il y a d'abord celle avec Charlotte et Thomas Pitt dont plus d'une quinzaine de titres ont déjà paru en traduction française entre autres L'Égorgeur de Westminster Bridge et Meurtres à Cardington Crescent, deux romans remarquables où il est question des droits des femmes à la fin du xixe siècle en Grande-Bretagne. Il y a ensuite celle qui met en scène le détective William Monk avec, à ce jour, une douzaine d'aventures, la dernière, Mort d'un étranger, se passant dans les milieux des chemins de fer à Londres, en 1862. Et puis il y a celle qu'Anne Perry vient d'inaugurer et qui a la particularité, elle, de s'attacher à quatre personnages en même temps, deux frères et deux soeurs, les Reavley, et dont la toile de fond est le Royaume-Uni durant la Première Guerre mondiale. L'auteur annonce ici cinq volumes mais, vu son ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard