Sur les marges

Sur les marges

Publier ou ne pas publier ? Il y a, nous assure-t-on, une « affaire Nabokov ». La polémique est vieille de deux ans mais connaît une nouvelle vigueur avec la publication de L'Original de Laura chez Gallimard. Rappelons que, longtemps indécis, le fils de l'écrivain a décidé de porter à la connaissance du public ce manuscrit inachevé 138 fiches bristol, enfreignant ainsi la volonté de l'auteur, qui avait demandé peu avant sa mort la destruction de cette mince ébauche de roman. J'avoue avoir été dubitatif sur l'opportunité de publier un tel texte avant d'avoir eu entre les mains l'édition faite par Gallimard 1. Et là, il faut bien concéder que la maison d'édition a montré beaucoup de tact et d'élégance, prouvant que le véritable sens de sa démarche visait non pas, comme il l'a été écrit excessivement, à fouiller les poubelles d'un mort, mais à porter à notre connaissance une pièce non négligeable à la compréhension de Nabokov. Ce livre n'est, en effet, nullement présenté comme un « rom ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine