Sur la route de Santiago

Sur la route de Santiago

Du réalisateur argentin Hugo Santiago on connaît surtout son film Invasion , tourné en 1969, dont les coscénaristes n'étaient autres que Jorge Luis Borges et Adolfo Bioy Casares. On peut tomber plus mal... C'est l'histoire d'un groupe de résistants face aux envahisseurs d'une ville appelée Aquiléa, mais derrière laquelle Buenos-Aires perce à chaque perforation de la pellicule. Rien d'étonnant, après tout, de la part d'un réalisateur qui proclame à qui veut l'entendre qu'il sera « pour toujours un Argentin de Paris ». Plus de trente ans s'écoulent avant que Santiago reprenne le chemin de la fiction cinématographique, après une tentative malheureuse, Les Trottoirs de Saturne , qui le laisse sur le carreau, au simple comme au figuré.

Cette fois, la très libre inspiration lui vient d'un court récit de Ross Macdonald, Une blonde dorée sur tranche , où le personnage mythique du détective privé de la côte ouest américaine, Lew A ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé